A Saint-Malo, des maisons à tour-belvédère

(Les photographies sont pour l’essentiel issues de GoogleMaps et les dessins de Daniel Derveaux)

 

Les maisons à tour belvédère sont bien connues à Cadix, mais le sont-elles tout autant à Saint-Malo ?

Les objectifs de ces tours peuvent être assez variés : pour l’estivant voir la mer, pour l’armateur voir l’arrivée de ses navires, autre possibilité l’ostentation du propriétaire …

Pour ce qui concerne la ville de Cadix, voir le site :

https://www.torretavira.com/wp-content/uploads/2015/09/tours_beldederes.pdf

 

Et voici pour nous, malouins, quelques exemples concernant notre ville et ses environs :

Ici, nous trouverons deux grandes tendances : les tours des villas balnéaires de la fin 19ème s et puis celles plus anciennes des 17-18-19èmes des maisons d’armateurs

 

A l’angle du boulevard Hébert et de l’avenue Théophile Briand ; ici on recherche la vue sur mer !

La villa Nina, 82 boulevard Hébert

Elévation nord-est et tourelle d'angle avec essentage d'ardoise.

 

63 Boulevard Chateaubriand à l’angle de la rue Louis Duveau

 

La villa Argonne, 42 boulevard Chateaubriand à Paramé

 

 

La villa Spéranza, 47 boulevard de Rochebonne à Paramé

La villa Portes Cartier à Paramé

https://cdn.clevacances.com/images/locations/35/HLOBRE035FS002S2/b0.jpg?1396329777

 

 

 

La Verderie, 26 Rue Dreux à Saint-Servan ; la maison de Noel Danycan daterait de 1637 ; la tour est polygonale en toit à dôme bulbé ; propriété de 1922 à 1948 de l’écrivain René Martineau

 

 

 

 

Manoir de Beaulieu à Paramé, rue Jean Delalande ; datant du 17ème siècle, a appartenu à Chappedeleine de la Falaize, puis aux Eon de la Baronnie et aux Deshayes (1802) ; le portillon cintré sur rue a disparu …

 

 

 

 

 

La Grande Toutenais (ou Toutenaye) à Paramé

https://dynamic-media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-o/1c/0f/4d/d7/img-20200919-185821-largejpg.jpg?w=1200&h=-1&s=1

 

Manoir de La Vallée à Paramé : sa tourelle est avec un toit en carène ; autrefois domicile de Guillaume Louis Buisson de Bois, chanoine de Pont-Réan, du docteur Chifoliau (1757-1810), de Féval, le neveu du romancier ; par la suite de Guy Jarnouën de Villartay (1881-1907), malade, il écrivit deux recueils dont un préfacé par Louis Tiercelin, avant de s’éteindre à l’âge de 26 ans. ; aujourd’hui famille Texier.

 

A côté le manoir de la Godelle, propriété en 1692 des Gervais, puis des armateurs Dupuy-Fromy, ensuite de Insley de nationalité anglaise.

(illustration)

La Coudre à Saint-Méloir des Ondes, avec sa lucarne à fronton demi-circulaire ; a appartenu à Rolland Rouxel, ensuite aux Pépin du Chesnaie, aux Baillon, aux Surcouf, à Le Masson.

Vue de situation nord-ouest

 

Propriété l’Artimon, rue Jeanne Jugan, avant les modifications du début 20ème siècle (Famille Dubois des Corbières puis Lemoine)

 

Le château de la Briantais, sur les bords de la Rance ayant appartenu à la famille La Chambre

https://www.ville-saint-malo.fr/medias/2021/09/panneaux-E-413.jpg

 

PS : nous savons que Saint-Malo avait eu dans le passé une relation commerciale importante avec Cadix, que de nombreux marchands malouins allèrent s’installer là-bas pour commercer et ainsi être au plus près du grand mouvement commercial créé avec les Indes occidentales.

Et donc il nous parait possible de poser cette question : nos quelques tours-belvédères malouines ont-elles un rapport quelconque, étroit ou même lointain, avec celles évidemment plus remarquables et plus anciennes de Cadix [1] ??



[1] Les tours de Cadix sont toutes des 17ème et 18ème siècles ; en 1792, les ordonnances municipales interdisent la construction de ces tours pour leur inutilité et le risque d´écroulement !!